L’écovillage de Matavenero, immortalisé par le photographe belge Kevin Faingnaert, est situé dans le Nord-Ouest de l’Espagne, dans la région de León. Ce village avait été abandonné, avant d’être repeuplé, en 1989, par une communauté de personnes venues de divers pays, qui souhaitaient vivre au plus près de la nature.

Le village était en ruines, envahi par la végétation et sans accès routier. Ainsi, les nouveaux habitants ont peu à peu « remis en état » ces 3 000 hectares de terrains montagneux et sauvages, situés à environ 1 000 mètres d’altitude. Les premiers arrivants se sont installés dans des tipis et ont rapidement dégagé les vieux chemins. Ils ont reconstruit l’école et réparé un conduit de 2 kilomètres de long pour amener l’eau au village. Puis ils ont commencé à rebâtir les maisons en ruines et à créer des jardins et des potagers pour produire de quoi se nourrir.

La vie de la communauté est régie par des règles basées avant tout sur le respect de l’environnement. Le village est désormais autonome et vit uniquement des produits cultivés sur place. Aujourd’hui, la troisième génération d’enfants commence à apparaître, et l’endroit continue à attirer des personnes venant de toute l’Europe.

Matavenero 1, Kevin Faingnaert

Matavenero 3, Kevin Faingnaert

Matavenero 5, Kevin Faingnaert

Matavenero 7, Kevin Faingnaert

Matavenero 8, Kevin Faingnaert

Matavenero 12, Kevin Faingnaert

Matavenero 15, Kevin Faingnaert

Matavenero 16, Kevin Faingnaert