Une fois l’été terminé et les vacanciers partis, les stations balnéaires, construites spécialement autour d’activités saisonnières, se retrouvent à l’abandon. C’est l’absence de vie dans ces zones touristiques que le photographe Fabien Fourcaud a voulu illustrer dans sa série « Hors Saison ». Il aborde ce thème d’un point de vue pragmatique, donnant presque à ses images un caractère de reportage d’investigation.

Si la notion de « territoire » renvoie à une relation entre des personnes et un espace spécifique, qu’est-ce que cela signifie lorsque ce territoire n’est plus fréquenté ni utilisé ? Il semble que ces lieux de vacances tombent dans un profond sommeil en attendant la prochaine vague humaine. Durant cette phase d’attente, seuls les matériaux, les formes, les couleurs et les lumières demeurent. La « plage » n’existe plus en tant que telle ; elle n’est qu’une étendue de sable bordant la mer. De même, les poubelles, inlassablement vides en l’absence d’humains et donc de déchets, perdent leur utilité au milieu de ce paysage brut.

L’été prochain, les vacanciers n’auront peut-être même pas le sentiment que quelque chose a changé au cours de leur absence. Ils investiront l’espace, lui donneront une fonction le temps d’une saison, avant de repartir, comme leurs prédécesseurs. Sur cette question d’un temps cyclique qu’il met en images, Fabien Fourcaud déclare :

« Ces paysages et ces objets ont été, sont et seront à nouveau. »

Fabien Fourcaud, Hors-saison 01

Fabien Fourcaud, Hors-saison 02

Fabien Fourcaud, Hors-saison 03

Fabien Fourcaud, Hors-saison 04

Fabien Fourcaud, Hors-saison 05

Fabien Fourcaud, Hors-saison 06

Fabien Fourcaud, Hors-saison 07

Fabien Fourcaud, Hors-saison 08

Fabien Fourcaud, Hors-saison 09

Fabien Fourcaud, Hors-saison 10

Fabien Fourcaud, Hors-saison 11

Fabien Fourcaud, Hors-saison 12

Fabien Fourcaud, Hors-saison 13

PHOTOS © FABIEN FOURCAUD