Un projet nommé « Cedar – Riverside », Minneaopolis, Minnesota

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 02

Le photographe indépendant américain Luke Marshall Johnson, vit actuellement à Berlin, Allemagne. Lors de sa première année d’études à l’Université de Minnesota, il a vécu sur la rive ouest appelée « Westbank », à seulement quelques pâtés de maisons de l’une des plus grandes communautés d’Afrique orientale en Amérique du Nord, un quartier nommé « Cedar – Riverside ». Il se met alors à explorer le quartier en se plongeant dans cet environnement si différent de ce que l’on peut voir dans les alentours. Il raconte son projet :

Il y a certainement un stigmate rattaché au quartier, surtout depuis ces dernières années. Si vous googlisez « Population somalienne dans la ville de Minneapolis » vos recherches aboutiront à des résultats qui sont, disons juste… un peu xénophobes. De mon expérience, la plupart des gens vivant en dehors des quartiers, ont une vision assez pessimiste de la population de Cedar-Riverside. D’ailleurs, l’article Wikipedia sur le quartier de « Riverside », ne mentionnait pas l’existence de cette communauté africaine jusqu’à ce que je l’ajoute moi-même ; mais seulement celle d’autres communautés immigrantes.

Je pense que si les gens expérimentaient davantage leurs quartiers avoisinants, ils auraient une vision différente sur leurs a priori. Bien que je ne puisse pas vraiment imaginer ce que c’est que de grandir là-bas, d’être immigré ou d’y vivre, je pense que, par le temps passé à découvrir le quartier, j’ai acquis une perspective intime unique – j’ai pris le temps de faire du bénévolat dans un centre communautaire sur l’avenue Cedar, ce qui m’a permis de nouer des amitiés sincères avec quelques gars du quartier. À travers cette série, je souhaite partager et faire découvrir, à tous ceux qui ne connaissent pas encore cette facette de Minneapolis, le Cedar-Riverside comme je l’ai vu.

Capturer l’essence-même de la communauté a été difficile. Obtenir des portraits alors que la plupart des gens ne veulent pas être pris en photo a été un challenge. Un de mes amis, nommé Ibsa, m’a raconté que certaines personnes pensaient que je travaillais pour le FBI, à la recherche d’individus dans le quartier.

Heureusement, mes relations préexistantes m’ont aidé à accéder à une partie du quartier. J’ai d’abord photographié ce projet en argentique parce que je pense que l’argentique renforce l’authenticité d’une image ; par rapport à la photographie numérique qui engage un travail de retouches plus important. Ma série « Cedar-Riverside » n’est pas parfaite, mais je suis heureux de vous la montrer.

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 01

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 03

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 04

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 05

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 06

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 07

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 08

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 09

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 10

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 11

Luke Marshall Johnson Cedar Riverside Minneapolis Minnesota USA 12

PHOTOS © LUKE MARSHALL JOHNSON